Les statistiques parlent d'elles-mêmes, près de 170 enfants meurent chaque année sur les routes de France, et plusieurs milliers sont blessés plus ou moins gravement. La plupart de ces accidents se sont produits à une vitesse modérée, aux environs de 50 km/h, et à proximité du domicile. Dans la majorité des cas, on peut mettre en évidence un manque ou un défaut d'accrochage. Un choc frontal peut être mortel dès 20 km/h. On comprend donc que l'installation correcte et systématique des enfants doit devenir un réflexe incontournable, même pour les petits trajets. À défaut, vous encourez une amende de quatrième classe (135 €).

 Pour trouver quel dispositif est adapté à votre enfant. Tout est une question d'âge et de poids.

Les tout petits, jusqu'à 13 kg doivent être installés dans des sièges coque, dos tourné à la route, et maintenus par une ceinture trois points. En cas de choc, ou même de freinage brusque, ils permettent de répartir le poids sur une grande surface, et surtout de maintenir la tête. Il est possible de disposer l'enfant sur le siège passager à l'avant, il est alors impératif de désactiver l'air bag qui pourrait le blesser ou l'étouffer en cas de déclenchement. Une autre possibilité est l'utilisation des lits nacelles, très confortables pour les longs trajets. Ils sont controversés, car ils ne maintiennent le bébé que par une ceinture ventrale.

De 9 à 18 kg, on utilise des sièges baquets face à la route. L'enfant est attaché avec un harnais qui le tient aux épaules et entre les jambes. Ils doivent obligatoirement être installés à l'arrière du véhicule.

De 15 à 36 kg les rehausseurs suffisent à maintenir l'enfant à la bonne hauteur pour qu'il soit attaché avec la ceinture du véhicule sans risquer de s'étrangler. Il en existe de deux sortes : sans ou avec dossier. Ce dernier offre un meilleur maintien, surtout quand l'enfant s'endort.

 À partir de 10 ans, ils sont assez grands pour s'attacher normalement, et peuvent même monter à l'avant.

Dans tous les cas, les enfants aiment bien bouger et jouer. Il faut les sensibiliser dès le plus jeune âge à l'importance de rester convenablement attaché. Quand ils s'endorment, il faut être vigilant à ce qu'ils ne glissent pas dans une mauvaise position. Ces quelques précautions étant prises, il ne reste plus qu'à vous souhaiter une bonne route.